Accueil Collectif HPV Maintenant !_header_responsive

L’Inca et le Ministère de la santé ont lancé un plan national de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus. C’est une excellente initiative. Hélas la méthode de dépistage retenue est le frottis cervico-utérin (FCU). Or, il existe aujourd’hui une méthode de dépistage plus fiable et plus efficace, reconnue par la communauté scientifique : le test HPV. 

La HAS a d’ailleurs recommandé en juillet 2019 l’utilisation du test HPV en première intention lors du dépistage du cancer du col de l’utérus à partir de 30 ans.
Lire les recommandations de l’HAS

Il faut que le Ministère de la Santé sorte un nouveau décret qui abroge l'arrêté du 04 mai 2018

Depuis le 1er janvier 2019, 10171 femmes ont perdu une chance de ne pas développer un cancer du col de l’utérus. Soit 30 femmes de plus par jour…

Pour mieux comprendre

Prenez le temps de regarder ce court reportage de Télématin, dans lequel la journaliste Brigitte Fanny Cohen et le Dr Joseph Monsonego (gynécologue) rappellent l’existence du test HPV et pourquoi il permet de mieux dépister le cancer du col de l’utérus. Sylvie Dejoux, membre du collectif HPV Maintenant !, nous livre son témoignage. Malgré 10 ans de frottis réguliers, elle est aujourd’hui atteinte d’un cancer du col de l’utérus.

“Dans environ 20 à 30% des cas, le frottis ne va pas détecter les lésions précancéreuses.”

“Le test HPV n’ignore pas de lésion précancéreuse dans plus de 99% des cas.”

Dr Joseph Monsonego
Gynécologue

“C’est vrai que j’ai été surprise d’apprendre que j’avais un cancer du col de l’utérus puisque pour moi les frottis étaient fiables.”

“Ce que j’ai vécu aurait pu être évité.”

Sylvie Dejoux
Patiente

Pendant ce temps en Irlande…

Le dépistage organisé du cancer du col de l’utérus en Irlande repose sur le frottis comme en France depuis l’arrêté de mai 2018. 221 irlandaises sont mortes ou en train de mourir, victimes de faux négatifs. Une véritable crise humaine et sanitaire de l’Etat irlandais que l’on aimerait éviter à la France.

QUELQUES CHIFFRES