Logo HPV Maintenant !

Comment reconnaître un ganglion cancéreux (cou, aisselle et aine) ?

Comment reconnaître un ganglion cancéreux (cou, aisselle et aine) ?

Causé par une infection dans la plupart des cas, le ganglion touche souvent le cou, l’aisselle et l’aine. Cependant, il peut arriver qu’un ganglion soit cancéreux s’il touche l’une des parties sus-citées. Pour identifier cela, il est donc important de savoir ce qu’est le ganglion et comment il devient cancéreux. Hormis cela, vous devez identifier les symptômes de ce mal afin de pouvoir le traiter. Découvre dans cet article, l’essentiel à savoir sur l’identification du ganglion cancéreux.

Ganglion : qu’est-ce que c’est ?

Un ganglion représente un système de défense naturel de l’organisme. Il est situé sur la ligne de chaque vaisseau lymphatique. À la différence des vaisseaux sanguins qui permettent la circulation de sang, ceux lymphatiques font circuler la lymphe. De base, les ganglions ne sont pas une source d’inquiétude pour la santé du fait qu’ils ne sont pas visibles.

Toutefois, lorsqu’un ganglion commence par prendre du volume et à devenir douloureux, cela peut inquiéter. Ainsi, les ganglions visibles (ou superficiels) peuvent apparaître au niveau du cou, des aisselles et de l’aine. Cependant, les ganglions peuvent aussi être non perceptibles et en profondeur. Il s’agit de ceux qui touchent le thorax et l’abdomen. Bien qu’ils ne soient pas visibles, ces ganglions sont douloureux.

Quand est-ce qu’un ganglion devient cancéreux ?

La source et la gravité de l’augmentation des ganglions dépendent de leurs zones d’apparition. Ainsi, lorsque cela apparaît au niveau du cou, il peut s’agir d’une infection ORL comme la grippe ou celle de la glande salivaire. Un abcès dentaire peut également causer un ganglion au cou. Lorsque le ganglion apparaît dans vos aisselles, cela peut être dû à une infection ou un cancer de sein. Il est donc important de consulter, surtout si le nombre augmente et devient douloureux.

Concernant les ganglions au niveau de l’aine, ils peuvent être dus à une infection anale ou uro-génitale. Cependant, un ganglion est considéré comme cancéreux :

  • S’il n’est pas lié à une infection ;
  • S’il ne fait pas mal lorsque vous le touchez ;
  • S’il est ferme et élastique ;
  • S’il ne diminue pas de volume.

Si votre ganglion se présente de l’une des façons sus-citées, vous devez consulter en urgence un médecin. 

Quels sont les symptômes qui permettent d’identifier ce mal ?

Quels sont les symptômes qui permettent d’identifier ce mal ?

L’apparition de gonflement sur le cou, dans les aisselles ou au niveau de l’aine n’est pas toujours un ganglion. En effet, d’autres affections peuvent avoir l’apparence du ganglion. Il s’agit, par exemple, d’une boule graisseuse, d’une masse artérielle, d’une hernie ou d’un kyste. De ce fait, vous devez pouvoir identifier les symptômes propres au ganglion. Ce sont :

  • La douleur des ganglions enflés ;
  • La fièvre ;
  • La fatigue ;
  • La rougeur au niveau de la partie touchée ;
  • Le mal de gorge ;
  • L’éruption cutanée.

À ces symptômes s’ajoutent un écoulement du nez et une chaleur dans la zone où est situé le ganglion enflé.

Comment traiter un ganglion cancéreux ?

Lorsque vous avez un ganglion, la première chose à faire avant de penser au traitement est la recherche de la source. Ainsi, vous devez en premier lieu faire un bilan de sang pour voir s’il n’est pas causé par une infection sanguine. Lorsqu’il apparaît au niveau du cou, une radio des poumons ou du thorax doit être effectuée. Les médecins peuvent également faire une ponction ganglionnaire pour identifier la cause de l’augmentation du ganglion.

Par ailleurs, lorsque le ganglion grossit dans vos aisselles, un spécialiste doit vous faire une mammographie. Cependant, pour évaluer si le ganglion n’est pas dû à un cancer, une biopsie ou une leucémie peut se faire.

Le traitement à adopter varie en fonction de la cause du ganglion. Lorsqu’il s’agit d’une infection, la prise d’antibiotique, pour soigner cette infection, fera partie le ganglion. Pour les cas liés au cancer comme le cancer du col de l’utérus, une radiothérapie ou une chimiothérapie sera faite. 

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soins HPV Maintenant !

Hpv maintenant

Nous faisons de vous une femme heureuse en vous faisant découvrir tout ce dont vous avez besoin pour prendre soin de vous.

Articles Récents

Catégories